KUPCHO REMPORTE SON PREMIER MAJEUR, THITIKUL À LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE...

KUPCHO REMPORTE SON PREMIER MAJEUR, THITIKUL À LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE...

Le LPGA a été rythmé, ces dernières semaines,par la première victoire de l’Américaine Jennifer Kupcho en Grand Chelem et le premier sacre de la Thaïlandaise Atthaya Thitikul...

Le Chevron Championship, premier Grand Chelem de la saison sur le LPGA, s’est disputé du 31 mars au 3 avril, au Rancho Mirage en Californie. Il a été remporté par la jeune Américaine Jennifer Kupcho (24 ans). Un triomphe loin d’être une promenade de santé comme le laissait présager sa large avance de six coups, à l’orée du dernier tour, suite à une belle carte de 64. Kupcho a vu son avance fondre comme neige au soleil le dimanche, rendant une carte de 73 ponctuée de sept bogeys et de cinq birdies (-14). Heureusement pour elle, sa compatriote et poursuivante directe, Patty Tavatanakit n’était pas non plus dans un grand jour. Sa carte de 72 l’ayant fait descendre au 4ème rang du classement. Il restait alors une autre Américaine, Jessica Korda, seule capable d’inquiéter Kupcho mais, malgré une belle carte de 69, elle échouait à deux longueurs (-12) de la gagnante. La Slovène Pia Babnik a terminé seule troisième (-11).

 
Image

Alex aux dépens de la n°1 mondiale

Outre ce Grand Chelem, le LPGA a été marqué par le retour au premier plan de l’Américaine Marina Alex, qui a triomphé au Palos Verdes Championship (28 avril-1er mai). Obligée de faire un break à cause d’une hernie discale, Marina Alex (31 ans) a sorti de ses clubs une belle dernière carte de 66, avec pas moins de six birdies pour un total de -10. Elle a devancé d’un coup la n°1 mondiale, la 

Coréenne Jin Young Ko, qui a également signé une carte de 66 mais elle s’est fait distancer dans le dernier par 5, où Alex a enquillé un birdie alors que Ko n’a pu faire que le par. La Néo-Zélandaise Lydia Ko et l’Américaine Megan Khang ont fini troisième avec un total de -8. Avec ce succès, Marina Alex enregistre son deuxième titre sur le LPGA, après sa victoire à Portland Classic en 2018.

Des victoires sur le circuit féminin américain, la Japonaise Nasa Hataoka en compte six, elle qui s’est imposée au LA Open (21-24 avril). Accréditée de quatre coups d’avance, à l’entame du dernier tour, elle a bien fini le travail sur le parcours de Wilshire à Los Angeles, en rendant une dernière carte de 67. Avec un total de -15, Nasa Hataoka a relégué à cinq coups, l’Australienne Hanna Green, qui a bouclé sa journée avec une carte de 68, pour finir seule deuxième (-10). Une autre Australienne, Minjee Lee, a terminé troisième ex-aequo avec la Suédoise Madelene Sagstrom (66) et la Sud-Coréenne Park In-bee (-7).

 

 
Image
 

Hyo-joo Kim, puissance 5

Au palmarès, Hataoka a dépassé d’un titre la Sud-Coréenne Hyo-joo Kim qui s’est offert un 5ème sacre au Lotte Championship (13-16 avril). Bien que son avance de quatre coups se soit étiolée, elle a terminé à -11, devant la Japonaise Hinako Shibuno (-9). Une autre Sud-Coréenne, Hye-jin Choi, a hérité seule de la troisième place (-7).

La Thaïlandaise Atthaya Thitikul, elle, vient d’ouvrir son compteur aux États-Unis, avec son succès au JTBC Classic (24-27 mars). Après avoir éclaboussé de ton son talent le Ladies European Tour l’année dernière devenant la n°1 européenne, à seulement 18 ans, elle n’a pas tardé à montrer toute l’étendue de son talent sur le LPGA. Atthaya Thitikul a en effet signé un dernier tour renversant, remontant six coups de retard sur la Danoise Nanna Koerstz Madsen, qu’elle a battu en play-off, après une belle carte de 64. « C’est juste fou. Je ne peux pas croire que j’ai gagné sur le LPGA », a commenté la Thaïlandaise de 19 ans.

Quelques jours plus tôt, c’était au tour de Nanna Koerstz Madsen d’enregistrer un premier succès, au Honda LPGA Thailand (10- 13 mars). Dominatrice du tournoi de bout en bout, la Danoise a été contrainte finalement au play-off par la Chinoise Xiyu Lin (-26), avant de prendre le dessus. Avec un total de -25, la Française Céline Boutier, a terminé troisième place du Honda LPGA Thailand.

Image

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search