Michlifen golfs
News Internationales

Farmers Insurance Open : Reed, au-delà de la polémique

Farmers Insurance Open : Reed, au-delà de la polémique
L’Américain Patrick Reed a remporté largement le Farmers Insurance Open, dimanche, malgré une polémique le concernant à propos d’un drop.

Après une mise en jeu au 10 qui a vu sa balle pluguée, Patrick Reed s’est retrouvé au cœur d’une polémique, samedi. En effet, l’Américain, comme le veut la règle dans pareille situation, a appelé un arbitre pour constater les faits mais il n’a pas attendu que celui-ci arrive pour relever sa balle. Ce dernier n’a pu finalement que se fier aux dires du joueur pour lui indiquer là où il pouvait droper.
Alors qu’on lui reprochait de n’avoir pas attendu l’arbitre, Patrick Reed a fait remarquer que le Nord-Irlandais Rory McIlroy avait fait un drop similaire le même jour sans qu’on ne trouve à en redire. Cependant, les officiels du PGA Tour ont vite fait de souligner qu’ils n’avaient constaté aucune irrégularité dans ces deux drops. Il n’empêche, la polémique avait déjà enflée dans les réseaux sociaux.
Patrick Reed, au départ du Farmers Insurance Open, en tant que leader ex-aequo avec le Mexicain Carlos Oritiz (-10), dimanche, ne s’est pas laissé distraire pour autant. L’Américain a d’abord timidement débuté sa partie sur le parcours Sud de Torrey Pines, avec quatre pars.
Un eagle au trou 7 le mettra dans les meilleures dispositions malgré un petit accroc au 8. Reed bouclera son aller avec deux autres birdies. Au retour, il empilera les pars sur sa carte et va même s’offrir un birdie un 18 pour finir en beauté (-14).
Seul le Norvégien Viktor Hovland semblait en mesure de le titiller à un moment donné, mais il a été ralenti dans sa remontée par trois bogeys au 14, au 15 et au 17. Au même moment, le co-leader avant le dernier tour, Carlos Ortiz vivait un dimanche difficile conclu avec un 78.
Au final, Patrick Reed gagnera avec quatre coups d’avance sur son compatriote Tony Finau (-9), deuxième ex-aequo avec Viktor Hovland, les Américains Xander Schauffele et Ryan Palmer et le Danois Henrik Norlander.
« Mentalement, je me suis vraiment efforcé de rester sur le parcours. Avec tout ce qui s'est passé hier, je me suis malgré tout senti à l'aise tout au long de cette journée. De toute façon je n'avais aucune raison de me sentir différemment », confiera Patrick Reed, après sa 9e victoire sur le PGA Tour.

Search