Les JO, bien plus qu’un tournoi pour les sud-coréens

Les JO, bien plus qu’un tournoi pour les sud-coréens
Deux ans de service militaire attendent les sud-coréens Sungjae Im et Si Woo Kim. Une médaille olympique est la seule solution pour ne pas les faire.
 
Ce jeudi débute le tournoi olympique de golf au Japon. Si représenter son pays est déjà en soi une très grande motivation pour les joueurs, un podium représenterait bien plus pour les deux représentants sud-coréens.
 
Sungjae Im, 27ème  joueur mondial, et Siwoo Kim, 55ème, ont même décidé de faire l’impasse sur l’Open Championship pour se consacrer à ces jeux olympiques.
 
Âgés respectivement de 23 et 26 ans, les deux golfeurs arrivent à la limite de l’âge légal dans leur pays afin d’effectuer leur service militaire d’une durée de deux ans. Une période durant laquelle ils devraient mettre de côté leur carrière pour servir leur pays.
 
En Corée du Sud, ne pas effectuer son service militaire expose à une peine de prison ou, pour ceux qui se trouvent à l'étranger, une perte de citoyenneté et une interdiction de retour. 
 
La seule manière d’être exempté pour un athlète est d’ « améliorer le prestige national » en étant  médaillé aux Jeux Olympiques ou en remportant une médaille d’or aux Jeux asiatiques.
 
Outre une médaille olympique, c’est donc la suite de la carrière de Kim et Im qui est en jeu cette semaine au Japon.

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search