US Open : Rahm tient son premier Majeur

US Open : Rahm tient son premier Majeur
L'Espagnol Jon Rahm a remporté, dimanche 20 juin 2021, l’US Open, son premier sacre en Majeur, devant le Sud-Africain Louis Oosthuizen (-6).

Obligé de quitter le Memorial Tournament, il y a quinze jours à cause d’un test positif au COVID-19, alors qu’il était le leader avec une avance de six coups, avant le dernier tour, Jon Rahm n’a pas mis beaucoup de temps pour se remettre en selle. L’Espagnol s’est offert une consolation majeure en allant chercher son premier Grand Chelem : le 121e US Open, dimanche à Torrey Pines.

Parti avec trois coups de retard sur les leaders : le Sud-Africain Louis Oosthuizen, l’Américain Russel Henley et le Canadien Mackenzie Hughes (-5), Rahm a mis toutes les chances de son côté en enquillant deux birdies dès les deux premiers trous de la journée. L’Espagnol se rapprochera davantage de la tête du leaderboard en ajoutant un autre birdie sur sa carte, au trou 9.

Alors que le Nord-Irlandais Rory McIlroy et les Américains Brooks Koepka et Bryson DeChambeau, bien placés pour jouer la gagne en début de journée, se sabordaient, Jon Rahm faisait preuve de patience. L’Espagnol enchaînera les pars sur le retour avant de faire parler tout son talent en rentrant deux beaux birdies, au 17 et au 18, pour hériter seul de la tête du tournoi au clubhouse (-6).

Encore sur le parcours, Louis Oosthuizen, était le seul joueur capable d’aller chercher Rahm mais en concédant un coup au parcours de Torrey Pines au trou 17, le Sud-Africain offrait la victoire à l’Espagnol.

« J'ai du mal à expliquer ce qui s'est passé, parce que je n'arrive même pas à croire que j'ai entré ces deux derniers putts. Je crois au karma. Après ce qu'il s'est passé, je suis resté positif. Je ne savais pas où ça me mènerait. Puis j'ai pu sortir assez tôt du protocole COVID pour participer à l'US Open. Mes parents ont pu venir ici à Torrey Pines qui est un endroit spécial pour moi, les planètes se sont alignées. Je savais que le meilleur était à venir », expliquera Jon Rham après avoir soulevé son premier trophée en Majeur. Il récupère en conséquence la place de n°1 mondial, qu’occupait jusqu’ici l’Américain Dustin Johnson.

A -5, Louis Oosthuizen a hérité, seul, de la deuxième place, comme ce fut le cas en 2015 dans ce même tournoi. L’Américain Harris English a complété le podium de ce 121e US Open de l’histoire.

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search